Et si tout était dans un livre...

Publié le par Nouloup

 

 

Et si toute notre vie se trouvait dans un livre, une début une fin, tout ça surveillé ou écrit par une force, des anges avec des imperméables noirs, des chapeaux leur permettant de passer d'une porte à un autre lieu, décidant d'écrire l'histoire des hommes pour les rendre meilleurs, comme pour rattrapper leur conneries au quotidien, à travers l'histoire... Ils seraient là dans notre ombre, dans les rues, dans les écoles, proches de nous et pourtant si invisibles... Ils nous auraient laissé du temps, des centaines d'années même pour écrire solitairement sans eux notre histoire, celle de l'humanité. Puis voyant les horreurs que l'homme étaient capables de réaliser ils auraient pris la décision de reprendre le contrôle de l'histoire... On l'appellerai le grand Chef, Dieu, ou comme vous le choisirez mais il ne pourrait pas se meller de tous les êtres humains qui par leur nature pourraient détruire et causer bien des interfences avec l'histoire de celui qui est là haut...

 

Tout cela est le sujet de "L'agence", superbe film... et si tout cela se trouvait dans un livre, dans les livres de nos vies respéctives? Pourquoi pas, après tout nous ne sommes que des hommes faits de complexités, de capacités, mais peut être qu'il y a autre chose de plus puissant que l'on appelle Dieu, le Truc ou le bidule... En tout cas moi après avoir lu la chronologie de l'histoire des ces 100 dernières années je me dit qu'il y a pas mal d'interferences... Deux guerres mondiales destructrices, des génocides, des morts, des maladies, des drames, de la famine, de la pauvreté et tant d'autres choses... Si tout était écrit j'aimerai juste que l'on me donne une journée ce livre avec quelques pages à écrire sur la suite, celle qui ferait demain, au moins une journée de réves pour les hommes s'aiment, se regardent, échangent, s'apprennent... Pour que la nature soit reconstituée, que les animaux disparus reviennent, et que l'on donne surtout aux hommes un cadeau qu'il n'a pas toujours ou que rarement : la conscience. Ce mot est pourtant pour les phylosophes un concept, le propre même de l'homme, ce qui le différencie des animaux, mais remarquez vous à quel point le pouvoir de nos puissants leur enlève ce bien? Le puissant est inconscient! Il mords, rage, peste, cherche juste à nous faire croire que derrière ses belles bagolles et sa Rolex il y a quelqu'un de bien pour vous, l'être simple fait de sa difficulté de vivre, de se réaliser... Rien ne ressemble plus à un simple être que son semblable, pas celui qui porte un pouvoir celui de faire de notre pays une entité où tous aurait sa place, seul l'amour du pouvoir le motive, le fait bander, et vous lui donner cela par des votes... Son col est aussi serré que la corde que l'on a autour du cou, mais au bout il n'y a pas de cravates pour les cocktails, il y a juste une vie que l'on nous écris avec des mots comme des fausses notes sur une partition que l'on sait pas lire...  Et si 2012 n'était que la fin d'un monde, pas que l'année des éléctions...

 

Alors si tout était dans un livre qu'il soit le commun des hommes... On a tellement raconté l'histoire de la religion dans des livres du passé, et s'il nous était possible de vivre avec un savoir du futur, ferions nous moins de conneries afin d'éviter de mauvaises interferences... et si il y avait un ailleurs meilleur, vivre tout simplement sans se juer, se regarder, se mépriser...

Commenter cet article