la fierté... d'être un gay différent...

Publié le par Nouloup

Hier soir j'ai découvert que c'était la gay pride aujourd'hui, le défilé des fiertés gays dnas leur diversités.

Nous sommes tous très différents selon nos religions, nos communautés, et je pense que nous appartenons tous à une minorité mais je ne crois aps du tout dans le coté positif du communautarisme. Ca ne fais qu'écarter du reste des autres minorités celle dans laquelle on navigue. Je n'ai aps besoin d'être fier de ma sexualité car elle m'est personnel et je l'assume, je la vis pleinement. Avec Yann nous avons ce point commun, le "pas besoin" d'exister et d'être dans le milieu gay ou pour ne pa froisser les sensibilités le "pas besoin" de sortir dans le marais. Notre envie de sortir, nos envies de loisirs n'ont jamais été motivées par le nombre de gays pouvant se trouver dans 1m2, et pour y avoir testé les humanités et surtout le mode de fonctionnement nous préférons rester loin de tout ça et le laisser à ceux qui en ont le besoin. Il est utile sans nul doute à ceux qui ne se retrouve pas au quotidien dans la vie de tout le monde, soit disant des hétéros pour ceux qui ont des soucis avec eux, mais je crois que pour beaucoup de choses chez les gays tout se passe dans la tete, le besoin de trouver des excuses, par peur, par paranoïas alors qu'ils sont aussi ceux qui pensent que la société a évolué et ceux là même qui vous diront qu'ils ont été et sont encore des effets de modes ayant pour avantages d'être une minorité visible que la société trouve sympas et modernes, alors pourquoi ces propos? Il faut au contraire s'ouvrir et montrer que l'on a des points communs et non pas des différences, encore moins sexuelles, c'est stupides! A celui qui me traitera de PD il recevra mon poing dans la guelle, ça c'est une réponse d'homme. Je n'irai aps baisser la tête et m'enfermer dans le marais juste pour trouver une prison aux barreaux invisibles qui ne m'offre pas l'asile de protéction mais celle des fous. Non les homos ce n'est pas que l'éclate, les non resposabilités car pas de famille, c'est surtout pour les gays visibles à la gay pride et dans le marais des plumes, de la coke, des manières, des hommes femmes ou femme hommes au plaisir, des désociabilisés, Ibiza en été, du sexe à volo, les saunas et autres bordels, la prostitution, du "m'as tu vu? car moi je ne te vois pas car seul moi existe". Uniquement des gens en souffrance parfois incapables d'avoir une vie avec d'autres personnes d'une autre minorité alors non ce que vous voyez à la télé à la gay pride ce n'est pas la majorité, malheureument beaucoup pense à cela quand on prononce le mot "homo", le bon pote efféminé, le nez fariné qui ne sait pas ce qu'est un enfant, des valeurs familiales ou encore "pédale douce, la cage aux folles et tout le reste de la culture gay".

La majorité est invisible, tout comme vous et moi, la vie sur laquelle on ne base pas la sexualité comme l'unique moyen de se retrouver mais les principes d'humains traditionnels pour lesquels devraient plus se battre et qui viennent petits à petits à l'esprit des gays du milieu quand ils se réveillent : la sincérité, l'humanité, la vraie tolérance, la fraternité et le respect... Je voudrais juste dire à tous ceux qui vont dans ces endroits et qui s'en plaignent mais qui y retourne toujours que la vie n'est pas là et que j'en ais rencontré beaucoup aujourd'hui qui ne peuvent plus s'en passer, comme paumé sur un ptit kilomètre carré... Mais il faut se battre et c'est souvent douloureux, alors la facilité l'emporte souvent malhereusement mais ne les rend pas heureux.

Ah oui au fait je suis gay, tout comme vous qui êtes quelqu'un d'autres que moi... Mais nos points communs sont nos valeurs... Vive la majorité invisible, et que vive la visible car même si elle n'est pas un modèle de morale souvent elle est utile à d'autres que moi...

Dernière chose, demandez à tous ceux qui vont sur les chars à poils, en plumes, en talons, quel le point de revendication du défilé de cette année, vous seriez surpris de voir que presque aucun ne le sais! Alors que moi oui... Eux connaissent les soirées cul d'après, les partouzes, les soirées défonces, les soirées pour draguer. Alors si vous voulez parler du vrai but demandez moi! c'est quand meme là le plus important après tout...

Publié dans nouloup

Commenter cet article

lecapitan 23/06/2007 11:20

choupette, c'est la semaine prochaine à paris la gaypride ;) M6 ne sait pas ce qu'il raconte...

marie 23/06/2007 10:16

coucou,
tu sais lire ce texte des le matin qd tu te reveille c dure , g le cerveau retourné et la tete dans le cul, mais je vais te dire ce que je pênse de tout ca.
g appris il y a 6 ans que tu etais gay, j y croiais pas je me traitais meme avec seb, qui lui le savais et plein d autres aussi, je suis restée sur le cul, mais quand tu nous as presenter t copains cela ne me deranger plus. Bon cva me derangeais par rapport o parents qui maman baignait dans c reves de mariage, enfants .... et papa qui faisiat le gars qui ne voyait rien qui savait tout depuis longtemps, je pense que je suis la seule a avaoir de la merde dans les yeux lollll !!!!!
enfin bref tout cela ne me derange pas, rien a changer en toi, tu es tjs le meme, depuis le bapteme de tom tu assure encore mieux ton role de parrain et je crois que c depuis ke tu es avec yann car tu viens plus souvent a la maison et je pense que c du fait kil vient aussi alors merci Yann car maintenant je peux voir plus souvent mon frangin et j avoue ke ca me manquait d etre ici toute seule sans frere sans soeur maisntenant tu es plus libre et les repas de famille sont plus decontractés, c genial. Et je t avouerai ke tu n as pas une tete a aller dans la gay pride avec les plumes ds le cul.... et dis toi bien qu aujourd hui tu n as rien a devoir a personne tu es comme tu es, tu fais chier personne , tu es tout simplemen t une personne qui ve vivre sa vie et tu as bien raison. voila je vous de gros bisous a vous 2