6 juin 1944, Omaha la sanglante...

Publié le par Nouloup


Ich bin nicht deutsch, es ist wunderbar? Ich glaube nicht! Das Europa ist schön!

Il ne faisait pas très beau ce jour là, ils n'avaient jamais vu un français et encore moins la terre sur laquelle il allait perdre la vie, pour nous libérer, nous redonner la liberté au prix de leur sang qui rendait la mer rouge de colère, rouge de l'énergie de cette jeunesse représentée dans cette statue de bronze au cimetière de Colleville sur mer.

Mes parents nous ont élevé en nous apprenant l'histoire de notre famille, de notre pays, les deux étant liés. Depuis toujours la Normandie et les plages d'Omaha sont mes racines. Tous mes proches amis y vivent, mes derniers souvenirs avec mon frère y sont également... Toute ma jeunesse, mes inspirations, mes entrailles aussi et celles de mes symboles de vie et d'exemple. Mon père passionné par cette partie de l'histoire a très vite promené toute sa famille vers les musées, les endroits, les gens, le tout pour nou smettre dans le sang le droit de mémoire que nous avons et l'obligation de savoir d'où vient notre liberté que bon nombre de français a oublié...

Alors j'en ai passé des centaines d'heures et non moins de visite à Colleville sur mer dans ce cimetière où je me souviendrai toute ma vie de ce 6 juin 1994 lors des célébrations du cinquantenaire alors que mes potes bossaient en restauration, moi et mon acréditation je me promenais entourés des anciens combattants qui me donnait le fluide leur histoire, de notre histoire, un échange unique comme pour que la mémoire se perpétue... Et ces jours avec l'armée américaine, ces derniers jours de bonheur avec mon frère, que dire de tout cela? Il me reste des photos prisent avec un vieux jetable rendant la qualité des photos médiocres mais elles sont là...

J'ai passé des heures à me sentir bien dans cet endroit où je comprenais le choix de cette jeunesse qui me donnait la joie de vivre et de faire quelque chose de ma vie, alors lorsque je n'allais pas bien je me retournais toujours par là bas, Yannick mon meilleur ami savait où me trouver... Car c'est un morceau de nous tous, meme de ceux qui n'ont aucune notion de tout cela, leur liberté comme la mienne vient de là.

Le temps est passé, mais le souvenir reste, l'Europe s'est construite pour ne plus s'opposer mais évoluer sur ses points communs, nous avons trouvé une forme d'unité. J'ai appris longtemps l'allemand, mais ma langue maternelle est le français mais qui pourrait dire sans ce sacrifice si cela aurait été le cas? Personne... Nous aurions pu etre une province de la grande Allemagne, interdit de parler le français, nos richesses aspirées par un chef du Reich, troisième du nom après le passge d'Hitler, un envahissement des élites arienes, le français un sous homme vidé de tout : de sa culture, des opposants au pouvoir, de ses handicapés, de ses homos, de ses juifs déjà détrtuits depuis si longtemps... Mais cela n'est pas notre vie, nous sommes libre et le pire a été évité mais à ce prix, ne l'oublions jamais...

Et moi je fais quoi de tout ça? grace "aux fleurs de la mémorie" je me suis engagé il y après de dix ans déjà pour perpétuer la mémoire de l'histoire et de la paix, d'où mes engagements pour le conflit israélo-palestien et toutes formes d'injustice et au droit à la liberté sous toutes ses formes. Je me suis engagé à devenir aussi la famille d'un des soldats mort pour nous, Richard T KEEF infirmier pour la croix rouge, mort pour avoir aider les libérateurs à vivre...
Ajourd'hui ce sont les éléctions eurpéennes, tout un symbole, celui de la paix et de l'unité des peuples...

Commenter cet article

Carol 07/06/2009 23:44

BonjourJe me suis retrouvé sur votre site par hasard et bien honnêtement sur la pointe des pieds car j'avais l'impression d'ouvrir une porte que l'on avait oubliée de verrouiller. Je ne crois pas que ce soit du voyeurisme mais plutôt beaucoup d'amour et de la compassion qui m'a interpellé et invité à vous lire et à regarder certains de vos vidéos. Certains sont très touchants. Merci pour le mot sur le 65ème anniversaire du Débarquement, c'est important de ne pas oublier. SalutationsCarol

Nouloup 08/06/2009 07:30


Merci Carol pour ce message très agréable qui me fait bien plaisir, vous êtes invité à y revenir lorsque vous le voudrez, pas la sur la pointe des pieds car il n'y a pas d'indiscrétions, que des
états d'ames, bons ou mauvais, partager une reflexion, un évenement, voilà tout...

A très bientot

Alain