Il y fait froid mais...

Publié le par Nouloup

...lorsque vous êtes perdu les gens s'arretent dans la rue et font leur maximum pour vous aider, même les taxis s'arretent dans la rue pour vous aider sans que les autres voitures ne claxonnent ou ne ralent. En France on vous calcule à peine lorsque vous demandez l'heure à quelqu'un.

... lorsque monté dans un bus vous demandez un ticket qui ne peut s'acheter ailleurs que dans une station de métro le chauffeur vous offre spontanément avec le sourires deux tickets pour que vous ne soyez pas embeter, alors que chez nous sans tickets on te dégagerait presque un coup de pied dans le cul.

... lorsque tu demandes un renseignement quelconque, les gens entendent ton accent français et communique avec respect et discute au delà du sujet de départ avec une sympathie jamais calculée et spontanée.

... lorsqu'un clochard veux te vendre un journal et qu'il  voit que tu n'es pas de là, il te parle gentillement quelques minutes et ne refuse aps de parler de ce que les gens de la rue vivent à -20°c la moitié de l'année et te salue gentillement en te souhaitant un "Bienvenu" tellemeent agréable sans même te demander quoi que ce soit. Chez nous? on se fait insulter si on lache pas un euro ou deux demandés avec mépris. Là bas les clochards sont propres et pas alcoolisés alros qu'il y fait froid comme un dingue.

... Montréal est une ville comme Paris ou la vie capitaliste fait la loi mais où les gens prennent le temps de vivre, ils ne se poussent pas dans le métro, se regardent, se parlent sans même se connaitre, respirent un air non polué, respectent la nature, font un tri poussé de leur ordures, font le choix d'aheter des voitures moins poulluantes, et nous? je vous laisse les mots et la pensée tellemeent on est ridicule...

... Les gens en fouillis attendent les transports mais lorsqu'ils sont là se mettent en rang deux par deux le longs du véhicule car c'est plus simple pour monter quand tout le monde est descendu, discipliné, pas égoiste et stressant. Et nous? laissez moi rire...

... L'insécurité? non pas ici! pas de racailles, pas d'atroupement de jeunesse pour tout peter ou faire chier les gens partout, ils ont aussi leur soucis mais sont pragmantiques et tentent de communiquer et non de massacrer. La police là bas est respéctée, utile car elle est la garante des règles afin de garantir la bonne vie des habitants.

En fait de ces exemples ils en existent des centaines qui vont dire une chose c'est que nos points communs se limitent surement et partiellement à la langue... C'est là que l'on se dit que dans le fond il va falloir surement bien des coups de colliers afin de s'en sortir...

Cette ville c'est Montréal.P1020066.JPG

Commenter cet article